La forêt des violons, 2019

80 pages, 21.5x28cm

Photographies © Camille Kirnidis


Dolomites, Italie, 29 octobre 2018. La tempête Adrian, d’une violence exceptionnelle, a traversé l’Italie en ravageant l’immense bois du Nord de la péninsule, appelé également la « forêt des violons ». Le bois précieux, choix de prédilection des luthiers, doit être recyclé en urgence. Bûcherons, ouvriers et luthiers travaillent sans relâche pour récupérer un maximum de bois avant l’été. Tous sont unis pour une même cause : sauver les arbres pour en faire des violons, et préserver ainsi « la musique du futur ».

L’influence de la musique a joué un rôle essentiel au cours du développement de ce travail photographique, de la même façon qu'elle a eu un impact dans la conception de sa monographie.
En effet, pour ce travail dont le sujet se déploie autour de l’idée de musique et d'instrument, l'idée était de confronter ce flux incessant et frénétique, comme une partition jouée trop vite, au spectaculaire du désastre, en quelque sorte magnifié par l’immobilité de l’image fixe. Des images apaisées et contemplatives s’articulent avec des prises de vue plus brutes, traversées de lumières dures, et à des documents d’archives, pour tenter de raconter et transmettre la nouvelle histoire de la Forêt des violons.