Expositions

Comoon, 2016

Mettre la lune dans un coin, coller la jungle dans un container : une proposition comme l’acte de placer les choses là où on ne les attendrait pas naturellement. Résistant à toute entreprise de définition, l’espace, idéal insaisissable, est ici l’objet de tentatives de représentations et de décalages.
Étudiantes en photographie, nous avons, selon notre sensibilité, prélevé des fragments d’espaces qui répondent à différentes préoccupations photographiques. Jouant avec ces "morceaux" pour former un nouvel espace éclaté et discontinu, nous tentons de créer des hors-champs multiples qui stimulent l’imaginaire.

Ce projet a été l’occasion pour nous d'endosser en même temps les rôles d’artistes, de commissaires et de scénographes, mais aussi d’investir ensemble pour la première fois un espace singulier, envisagé comme un laboratoire, pour considérer nos approches sous l’angle du collectif.